jeudi 20 août 2009

La psychose freudienne - L'invention psychanalytique de la psychose

Thierry Vincent



Paru le : 20/08/2009
Editeur : Erès
Collection : Hypothèses
Prix : 23 €

Freud a inventé et conçu la psychanalyse à partir de la clinique de l'hystérie dont il a fait le modèle de la névrose.
D'elle devaient dépendre les grands concepts psychanalytiques : le refoulement, l'inconscient, les mécanismes de défense, le transfert... Les formes cliniques de la psychose n'ont jamais été absentes de la réflexion freudienne, mais, très rapidement, les éléments importants du modèle hystérique se sont révélés inadéquats à les contenir. Il en allait de même du traitement qui n'avait plus le levier transférentiel sur lequel peser.
Pourtant la psychose est convoquée à chaque nouvel étage de l'édifice psychanalytique et inaugure aussi les trois grandes relations épistolaires freudiennes : celles de Jung, de Abraham et de Ferenczi. Elle va tel un spectre, hanter la psychanalyse, l'obligeant à s'interroger sans cesse sur le bien-fondé de ses découvertes. Plus que les autres affections, la psychose incarne ce qui, de la réalité clinique, résiste à la théorie.
Depuis sa parution en 1995, ce travail est devenu un ouvrage de référence. En s'adossant aux textes freudiens, l'auteur montre comment la psychanalyse a été la première à penser un modèle psychopathologique non seulement de la psychose mais aussi de la relation aux malades psychotiques : dès le début de la psychanalyse, et parfois contre Freud lui-même, le traitement des psychoses, aléatoire, hésitant et ardu est en marche.

Aucun commentaire: