dimanche 3 janvier 2010

Freud et la France, 1885-1945

Alain de Mijolla



Parution : janvier 2010
Editeur : PUF
Prix : 49 €

Cet ouvrage raconte l’histoire de l’accueil fait à Freud et sa présence en France depuis son séjour en 1885 dans le service du professeur Jean-Martin Charcot à l’hôpital de La Salpêtrière jusqu’à sa mort en 1939. Mais cette histoire, où les événements sont décrits année par année jusqu’en 1945, montre aussi, à travers critiques ou louanges, la pénétration de ses idées en France dans les milieux littéraires ou scientifiques. Des figures illustres comme la princesse Marie Bonaparte et le Dr René Laforgue aident à la création de la Société psychanalytique de Paris en 1926 et l’on peut suivre l’évolution théorique et pratique de la psychanalyse en France selon les disciples fidèles, comme Rudolf Lœwenstein ou Sacha Nacht, ou des créateurs qui développeront plus tard leurs hypothèses, tels Jacques Lacan ou Françoise Dolto.
Ces années, dont chacune se présente comme un enchaînement d’événements, de discussions scientifiques et d’évocation des protagonistes, sont traversées, jusqu’à sa mort en 1939, par les opinions de Freud sur ce qui se passe en France ou sur les psychanalystes français débutants, par des extraits de son abondante correspondance avec Max Eitingon, Sándor Ferenczi, Ernest Jones, Marie Bonaparte ou René Laforgue, parmi d’autres. L’ensemble de ces documents présente une vue nouvelle et vivante des origines du mouvement psychanalytique français.

Aucun commentaire: