mercredi 2 juin 2010

Pulsions freudiennes. Psychanalyse, littérature et cinéma

Teresa de Lauretis



Paru le : 02/06/2010
Editeur : PUF
Prix : 29 €

Lorsque Freud a révisé sa conception des pulsions, l’ombre de la mort et la menace du génocide biologique et culturel planaient sur sa vie : comme le début du XXe siècle, notre époque est marquée par un lourd trauma géopolitique et par des modifications affectant les pratiques (et les représentations) technologiques, sexuelles et épistémiques. Ce livre défend l’intérêt qu’il y a à renouer avec la théorie freudienne des pulsions à travers une palette d’œuvres allant du cinéma et de la littérature à la métapsychologie et aux études culturelles. Après avoir présenté les configurations successives de la pulsion chez Freud sous la forme d’un guide, « illustré » avec des références aux films populaires, Teresa de Lauretis examine deux exemples de contestation philosophico-politique : la critique foucaldienne de la « poussée rétive » chez Freud, qui a servi de fondement à la notion de construction sociale, et la critique par Laplanche du biologisme de Freud. Les deux derniers chapitres tracent l’inscription figurale de la pulsion de mort à travers une lecture serrée du roman éminemment moderne de Djuna Barnes : Le Bois de la nuit (1936), et du film postmoderne de David Cronenberg : eXistenZ (1999).

Aucun commentaire: