samedi 16 avril 2011

Les affects lacaniens

Colette Soler

1

Avril 2011 – PUF – 18 €

La question des affects est cruciale dans la psychanalyse puisqu’elle vise à traiter « l’impossible à supporter ».
Il faut donc dire jusqu’où elle y parvient, pourquoi et comment ? Une conception des affects qui dise ce qui les produit était là nécessaire. Le livre suit sa mise au point chez Jacques Lacan à mesure qu’il avance dans sa conception de la structure, depuis l’inconscient « structuré comme un langage », déchiffrable, jusqu’à l’inconscient-lalangue, réel, indéchiffrable. Les affects deviennent alors les seuls témoins de ce qui dans l’expérience ne passe pas au langage.
Le livre suit le développement de la théorie proprement lacanienne de la production des affects, de la série des affects spécifiques auxquels il s’est arrêté, depuis l’angoisse jusqu’ aux affects de fin d’analyse, en passant par tristesse, ennui morosité et quelques autres, ainsi que les conséquences pratiques.

(Editeur)

1 commentaire:

Ana María D'Amato Miranda a dit…

Verdaderamente parece un texto de sumo interes y creo intenta situar los afectos en relacion al inconciente tanto el descrifrable del estructurado como un lenguaje como del real del sinsentido

Lo leeré, dan ganas