lundi 2 mai 2011

Jouer pour de vrai. Du psychodrame individuel à la psychanalyse

Patrick DELAROCHE (ed)

4

Avril 2011 – Erès – Coll. Hypothèses – 25 €

Le psychodrame psychanalytique individuel (PPI) permet à un patient (enfant, adolescent, adulte) de mettre en scène de façon improvisée et ludique les fantasmes qu'il ne pourrait ni dire ni même se représenter en relation duelle.
Cette technique, créée dans les années 1950 par Serge Lebovici, se développe considérablement dans tous les centres, CMP, CMPP en particulier, qui s'occupent d'enfants et adolescents désirant une aide psychologique mais incapables au départ d'associer leurs idées comme le veut la psychothérapie psychanalytique.
Les auteurs présentent ici les fondements théoriques et techniques du PPI en les articulant à la clinique. Ils témoignent des avancées théoriques de cette technique inspirée de la psychanalyse pouvant lever les obstacles qui bloquent la psychothérapie ou rendent la psychanalyse interminable.

Pédopsychiatre, psychanalyste, Patrick Delaroche a dirigé pendant plus de trente ans un hôpital de jour pour adolescents et deux CMPP (centre médico-psycho-pédagogique). Il est responsable d'une unité de psychodrame à l'hôpital de la Salpêtrière et a formé à cette technique toute une génération de psychanalystes. Il a été membre de l'École freudienne, fondée par Jacques Lacan, et vice-président d'Espace analytique, dirigé par Maud Mannoni.

Avec la participation de : Isabelle Blondiaux, Jean-Marc Dupeu, Madeleine Jeliazkova-Roussel, Hager Karray, Raoul Le Moigne, Houssem Louiz, Yves Manela, Emmanuel de Nonneville, Laetitia Petit, Jean-François Rabain, Françoise Sanchez-Velez, Jean-François Solal, Venceslav Vatov, Marc Vincent, Michel Weinstadt

Aucun commentaire: