lundi 23 mai 2011

La Madone à la fourrure

Leopold von Sacher-Masoch

MADONE_FOURRURE

Mai 2011 – EPEL – 20 €

Vianney Piveteau (Traduction), Jean Allouch et Vianney Piveteau (Postface)

On a jusqu’à présent largement promu la Vénus à la fourrure et négligé la Madone. Du même pas, on a revêtu Sacher-Masoch des habits prêt-à-porter du masochisme fabriqués dans les ateliers de la Psychopathia sexualis.
Romance kitsch d’une difficile et heureuse conquête amoureuse, mais aussi et indissociablement essai de philosophie morale, La Madone à la fourrure balaie ces considérations : le mariage moderne dissipe le masochisme comme la chaleur estivale la rosée du matin…
En postface, Jean Allouch et Vianney Piveteau reprennent la question du masochisme au point où l’avaient portée Gilles Deleuze et Jacques Lacan en 1967.

Aucun commentaire: