samedi 3 septembre 2011

Le corps, porte-parole de l'enfant et de l'adolescent

Marika Bergès-Bounes et Jean-Marie Forget (ed.)

2

Septembre 2011 – Erès – 28 €

Comment parler du corps de l’enfant sans le chosifier, sans en faire seulement un paquet de chair, en le reconnaissant comme marqué du sceau du désir des parents et chargé de leurs rêves ? Cet ouvrage s’efforce d'offrir des outils de compréhension des manifestations du corps souffrant, souvent difficiles à décrypter chez l'enfant. Des psychanalystes et des professionnels engagés dans leurs rencontres avec l’enfant et l’adolescent proposent un tour d’horizon de la clinique actuelle qui permet d’ajuster leurs questionnements théoriques à la singularité de chacun. Ils s’efforcent de différencier, dans la constitution du symptôme corporel, la part respective qui revient à l’initiative de l’enfant manifestant sa subjectivité, à la trame familiale dans laquelle il s’inscrit et à l’incidence du discours consumériste actuel.

Marika Bergès-Bounes et Jean-Marie Forget sont psychanalystes à Paris, membre de l’Association lacanienne internationale.

Aucun commentaire: