dimanche 23 octobre 2011

Essaim n°27 : Identification du symptôme

Novembre 2011

image

Ont participé à ce numéro : Paul ALERINI - Pierrick BRIENT - Nicolas GUERIN - Patricia JANODY - Georges LEWKOWICZ - Dorothee MARCINIK - Severine MATHELIN - Mary MC LOUGHLIN - Sophie MENDELSOHN - Yannick OURY-PULLIERO - Frederic PELLION - Erik PORGE - Bernard ROLAND - Ferdinand SCHERRER - Dominique SIMMONEY - Jean-louis SOUS - Simone WIENER

Les derniers séminaires de Lacan, notamment Le sinthome, ont beaucoup contribué à stimuler les études sur le symptôme en psychanalyse. Mais actuellement, celles-ci montrent des orientations tellement diverses que l’on peut se demander s’il n’y a pas là le symptôme d’un certain état de la lecture et de la transmission de l’enseignement de Lacan, ainsi que de l’incompréhension qu’il suscite. Qu’en est-il donc aujourd’hui du repérage du symptôme en psychanalyse ? C’est ce qu’Essaim, avec ce numéro, se met à la tâche d’élucider, en s’appuyant sur ce qui a amené Lacan à un nouvel abord du symptôme, notamment avec la topologie. Qu’est-ce que l’identification au symptôme ? Comment le symptôme déplace-t-il la problématique des noms du père ? Quels sont les liens entre la structure des quatre discours et celle du symptôme ? À quoi se rapporte le sinthome ? À partir de là, nombreuses sont les pistes pour aborder un renouvellement des points de vue sur le symptôme, que ce soit dans la psychanalyse avec les enfants ou dans celle des psychoses, ou dans la question de la fin de l’analyse.

Aucun commentaire: