samedi 29 octobre 2011

Psychologie Clinique n° 32 : La traduction, variations psychanalytiques

Sous la direction de Jean-Yves Samacher, Rober Samacher, Olivier Douville

12

Octobre 2011 - ditions EDK/Groupe EDP sciences – 25

Ce numéro de Psychologie clinique envisagera sous différents angles les rapports que la psychanalyse entretient avec la traduction et tentera de répondre plus particulièrement aux trois interrogations suivantes : en quelle mesure la psychanalyse nous permet-elle de porter un autre regard, un regard neuf, sur l’œuvre de traduction? Dans le cadre de la cure, quelle est la spécificité du travail de traduction ou d’interprétation opéré par le psychanalyste ? Enfin, quelles sont les déformations, transformations et innovations conceptuelles découlant de la traduction des terminologies psychanalytiques freudienne et lacanienne en langues étrangères ?

Pour répondre à ces questions, ce numéro de la revue prendra en compte les différentes acceptions du mot traduction, ainsi que les différents champs d’application de cette notion : champ psychanalytique, mais aussi champs littéraire, sociologique, anthropologique. Écrits par des auteurs qui ne sont pas tous psychanalystes, mais qui, pour certains, œuvrent également en tant que traducteurs littéraires ou traducteurs scientifiques, les articles ont été regroupés en trois sections principales, correspondant chacune à des logiques distinctes, ou à des abords différents de l’opération traductionnelle :

1) Les traductions intrapsychique et extrapsychique, qui nous amènent sur le terrain de la traduction intersémiotique (autrement dit, la traduction d’un langage de signes à un autre langage de signes). Dans ce cadre, sera interrogée la place du corps et de l’affect dans la traduction, ainsi que l’interaction entre langage verbal et langage non-verbal.

2) La traduction psychanalytique, en tant que réflexion sur la tâche du psychanalyste, où l’on verra qu’il existe à la fois des divergences et des similitudes entre les opérations de déchiffrage et de réécriture effectuées par le traducteur littéraire et le travail d’interprétation opéré par le psychanalyste. Seront également abordées la place et la fonction des trois registres : Réel, Imaginaire et Symbolique.

3) Les traductions intralinguistique et interlinguistique des œuvres psychanalytiques, où sera soulevée plus spécifiquement la question de la transposition des œuvres et concepts élaborés par Freud et par Lacan, ce qui ira nécessairement de pair avec la question de leurs interprétations fidèles ou déviantes.

Cette classification tripartite n’empêchera pas pour autant des recoupements de thématiques et de problématiques au sein d’un même article.

La psychanalyse pourrait donc être bénéfique en ceci qu’elle permettrait à chacun de sortir du discours courant (que Lacan écrit aussi « disque-ourcourant »), discours préprogrammé, préformaté, simple utilisation des S1 provenant du lieu de l’Autre, en l’aidant à trouver ses propres signifiants, à partir du prélèvement du trait unaire. Chaque sujet, comme chaque analysant, se doit de trouver sa propre langue, son propre idiome, son propre sinthome, sa propre béquille, sa propre « bévue », son propre imprévu.

Pour que la traduction se poursuive, à la fois finie et infinie. C’est aussi sur ce plan du désir de traduire, de se faire entendre dans cet amour de l’exil d’une langue à l’autre, que se révèle le contre-jour des opérations de traduction, l’empêchement de transfert, l’empêchement d’exil, l’empêchement donc d’un espoir de se loger dans un lieu autre, de s’y loger, de le trouer par l’insistante énigme de son être. Ce par quoi ce numéro est solidaire des autres volumes de la revue qui explorent, eux, les  échecs du travail de l’étrangement, les malheurs des exils réduits aux banissement, des exclusions, etc.

Pour Acheter ce n°

25 euros + 3 euros de frais de port

Pour s'abonner à la revue

2 numéros par an (il convient de préciser que votre abonnement démarre avec le n°2011/2) : 42 euros

à l'ordre de Psychologie Clinique ; à adresser à Editions EDK/Groupe EDP sciences, 17 avenue du Hoggar, PA de Courtabœuf, 91994 Les Ullis Cdex A France - tel 0169187575

Aucun commentaire: