vendredi 20 janvier 2012

Libres Cahiers pour la Psychanalyse XXXIV : Grandeur et solitude du Moi

Automne 2011 - Numéro 24


La contribution et la composition de ce numéro ont été inspirées par Sigmund Freud, Psychologie des masses et analyse du moi, 1921, in OCF/P, XVI.

Sommaire

Henri Normand – Le transfert en héritage
Françoise Coblence – Foules, masses, processus de civilisation
Françoise Neau – Out of progress
Bruno Chenique – Géricault et la démence des foules
Beatriz Carneiro Dos Santos – Errance du moi
Géraud Manhes – Se fondre dans la foule, disparaître dans la masse
Jean-Michel Hirt – L’avenir de la dignité humaine
Michel Villand – La contagion psychique
Olivier Bonard – Identifications
Laurence Kahn – « Tout naturellement »

Préambule

"L’œuvre freudienne est désormais, selon l’expression consacrée, tombée dans le domaine public. Effet de l’histoire qui l’ouvre plus librement aux lecteurs ; traducteurs et éditeurs. Contrairement à certaines œuvres qui s’avèrent fanées avant même d’être frappées par cette échéance légale, le texte freudien conserve toute sa présence et son actualité. Les Libres cahiers pour la psychanalyse veulent marquer cet événement en substituant au traditionnel préambule quelques pages du texte inspirant ce numéro intitulé Grandeur et solitude du moi. Le fragment retenu est la section B du chapitre intitulé « Suppléments ». La pénétration de la psychologie du moi que Freud accomplit à la lumière d’une spéculation audacieuse concernant la communauté des hommes, son origine et son économie y est d’une rigueur et d’une acuité méritant qu’on y revienne incessamment. La traduction retenue pour sa fidélité absolue au texte original est celle des OCF/P sous la direction de Jean Laplanche. (...)"

Aucun commentaire: