jeudi 28 juin 2012

Borderline : démarcation de la psychose

L'en-je lacanien n° 18, 2012/2


Juin 2012 - Editions Erès

Borderline : en anglais, ligne de démarcation. Qu'est-ce qui démarque la psychose de la névrose et de la perversion, la forclusion du refoulement et du démenti ? La réponse à ces questions de structure a été renouvelée chez Lacan à partir de son approche borroméenne, en particulier avec les nouveaux concepts de suppléance et de fonction de nomination. Par delà le cas de Joyce le symptôme, des cas comme celui de l'Homme aux loups, de Kurt Gödel, de Georg Cantor, d'Antonin Artaud (et d'autres), pour lesquels ce n'est pas la nomination par le symptôme qui supplée, peuvent être ainsi relus.


Aucun commentaire: