jeudi 16 juin 2016

L'en-je lacanien 2016/1 - n° 26 : Les fins d'analyse

Erès - Juin 2016


Il ne va pas de soi de l’analyse ait une fin. Freud a posé le problème de l’analyse interminable. Le déchiffrage de l’inconscient peut en effet être sans fin, sans principe d’arrêt. Lacan a néanmoins pensé l’analyse comme pouvant prendre fin, avoir un terme, une issue. Il a également pensé cette fin par rapport à la passe, comme moment du passage à l’analyste. Mais il y a eu des bougés dans cette conception lacanienne de la passe et de la fin. Quelles sont les différentes façons, chez Lacan, de penser la fin de l’analyse ?

Avec la participation de Nathalie AOUSTIN, Michel BOUSSEYROUX, Isaure BOUSSEYROUX, Didier CASTANET, Sylviane CERNOIS, Monique DESORMEAUX, Xavier DOUMEN, François DUTRAIT, Dominique FINGERMANN, Anne FOURCADE-JOURDAIN, Luis IZCOVICH, Marie-José LATOUR, Serge LAZARO, Pascale LERAY, Dominique MARIN, Albert NGUYEN, Éliane PAMART, Jacqueline PATOUET, Marc STRAUSS, Axel TUFFERY, Véronique VIALADE MARIN

acheter ce livre

Aucun commentaire: