vendredi 27 octobre 2017

Psychologie Clinique 2017/1 n° 43 : Migrants, réfugiés, la politique interroge la clinique

EDK, Groupe EDP Sciences - Octobre 2017


Une clinique rigoureuse doit prendre suffisamment de recul pour saisir en quoi les pratiques et les concepts psychopathologiques qu'elle produit et utilise sont influencés par les discours politiques (à propos de l'immigration, des réfugiés, des « sans-papiers », de la précarité, etc.) et sanitaires (à propos de la manière dont est désormais définie la santé mentale et les critères de normativité qui redéfinissent la souffrance sociale et la souffrance psychique). Nous essaierons dans ce numéro de prendre ce nécessaire recul et de décrire les aspects de cette nouvelle clinique de la migration, de l'exil – qui est souvent aussi une clinique de l'exclusion – en tant qu'ils concernent aussi les discours et les attitudes des soignants, des décideurs, des administrations, des fonctionnaires et des institutions qui contribuent à forger les représentations contemporaines de l'étranger et à lui assigner la place qui est la sienne actuellement dans notre société. Cette clinique, c'est aussi celle des relations professionnelles entre les différents acteurs du champ de la migration ou de l'asile et elle fait place à la façon dont ces relations sont actuellement modifiées et rendues complexes et difficiles par les discours dominants contemporains.

Page 5 à 6 : Bertrand Piret, Olivier Douville - Présentation : Migrants, réfugiés, la politique interroge la clinique | Page 7 à 14 : Bertrand Piret - Le dispositif clinique de Parole Sans Frontière | Page 15 à 25 : Pascale De Ridder - Position d’entre deux violences | Page 26 à 36 : Nicolas Velut - Identités de papiers – De quelques impasses identitaires du sujet dans l’exil... et du « psy » dans le transfert... | Page 37 à 46 : Cihan Gunes - La torture, la violence politique et l’espace thérapeutique | Page 47 à 50 : Sevdalina Todorova - L’Interprétation en milieu psychothérapeutique : témoignage d’une interprète | Page 51 à 62 : Jean-Christophe Weber - Soigner sans, avec ou dans la parole : le paradigme de l’étranger (linguistique) | Page 63 à 73 : Andrée Bauer - L’enfant, l’interprète et le psychothérapeute | Page 74 à 79 : Jennifer Griffith - Les entretiens cliniques en présence d’interprète à Parole Sans Frontière | Page 80 à 87 : Marina Kousouri - Sauvons les corps : Le Trauma de l’Humiliation à l’épreuve du politique | Page 88 à 95 : Lara Pennec - Bénévoles du Samu Social/sdf : ce que nous apprennent les conditions imaginaires d’un contact | Page 96 à 108 : Olivier Jan - Psychologue en Équipe Mobile Psychiatrie Précarité. Freud à l’épreuve du trottoir ? | Page 109 à 122 : Brigitte Haie - « Vivre... c’est relatif... » | Page 123 à 133 : Saverio Tomasella - Resubjectivations après une catastrophe ou la subjectivité dévastée | Page 134 à 139 : Janine Altounian - Remonter aux grands-parents pour retrouver jeunesse et esprit de lutte | Page 140 à 150 : Sébastien Talon - La danse : sublime porte des mots ? | Page 152 à 170 : Nicolas Desurmont - Biopsychiatrie, loi du marché et politique criminelle : les récentes tendances | Page 171 à 186 : Barbara Smaniotto, Marie Réveillaud, Audrey Schillinger, Fabrice Guyod - Pierre ou la vie ordinaire d’un auteur de violences sexuelles accueilli dans un dispositif thérapeutique de psychodrame psychanalytique de groupe | Page 188 à 195 : Karine Henriquet-Mongreville - A. Souques et le père Aurélian, “Une récente exorcisation en Bavière”. Rapport sur un cas d’exorcisation (13 et 14 juillet 1891) dans le cloître des Capucins de Wending, Nouvelle Iconographie de la Salpêtrière, 1893 | Page 198 à 200 : Alejandro Dagfal - La disparition de Ricardo Horacio Etchegoyen (1919-2016) | Page 201 à 242 : Claude Wacjman - Lectures.

acheter ce livre

Aucun commentaire: