lundi 30 octobre 2017

Sud/Nord 2017/1 - n° 27 : L'intime désaccord. Entre contrainte et consentement

Erès - Octobre 2017


Comment comprendre qu’un individu puisse, dans sa quotidienneté la plus ordinaire jusque dans les moments les plus atroces de l’Histoire, librement consentir à – voire mettre en œuvre, exécuter – de petites lâchetés ou des crimes de masse, alors que la conscience morale, dont parfois il s’honore, ne peut que les réprouver ou les condamner ?
Comment un « homme de bien » peut-il, sans qu’un doute n’affecte sa conscience, se laisser glisser toujours plus vers cette part d’ombre où une part d’humanité semble se dissoudre ? Et comment se fait-il que sous les pressions conjuguées de la menace et de la suggestion, « un homme se scinde en deux hommes », comme l’écrivait Karl Jaspers, se soumettant volontairement à ce qui le contraint, acquiesçant ainsi à ce qu’il condamne ou le condamne ?
Accusant les douloureuses secousses que l’actualité nous inflige, nombre d’auteurs, du sein de leur propre discipline (écrivains, historiens, médecins, philosophes, psychiatres, psychanalystes, sociologues) ont accepté de faire face à ce difficile questionnement et de figurer au sommaire de ce numéro.

Page 7 à 8 : Michel Minard, Edmond Perrier - Liminaire | Page 9 à 13 : Michel Plon - Avant-propos. De la contrainte et du consentement à la haine et la résignation | Page 15 à 24 : Frédéric Gros - L’obéissance et l’oubli du politique | Page 25 à 34 : Françoise Davoine - La banalisation du mal | Page 35 à 47 : Alain Badiou - Maîtres et esclaves chez Hegel | Page 49 à 59 : Giovanni Sias - Propos sur la stérilité de l’époque contemporaine | Page 61 à 73 : Bertrand Ogilvie - Entre Nouveau Monde et Monde Nouveau | Page 75 à 77 : Francis Hofstein - Graine de violence | Page 79 à 94 : Thomas Faugeras - Les enjeux du consentement | Page 95 à 102 : Johann Chapoutot - Une « vision du monde » : à quoi le nazisme répondait-il ? | Page 103 à 120 : Patrick Faugeras - Les jours et la nuit | Page 121 à 134 : Guy Laval - La Shoah, crime de « braves gens » ? | Page 135 à 154 : Christine Dal Bon - Rhapsodire | Page 155 à 172 : Jean-Christophe Coffin - Les peurs du psychiatre : consentement et contrainte | Page 173 à 182 : Éric Bogaert - Variations sur la contrainte dans le soin psychiatrique | Page 183 à 187 : Angelo Lippi - n.o.f. : Le transgresseur intégré | Page 189 à 198 : Christophe Chaperot - Le psychiatre c’est l’homme libre. Ou : consentir à la rencontre par contrainte | Page 199 à 203 : Francis Hofstein - Au jeu du jazz | Page 205 à 222 : Roger Ferreri - Des dispositifs d’appropriation de la question de la valeur ou des pratiques de la haine de l’autre | Page 223 à 240 : Daniele Linhart - La subordination au travail… : entre consentement et contrainte ? | Page 241 à 256 : Dominique Huez - Contrainte au travail | Page 257 à 271 : Pierre Johan Laffitte - Norme ou loi symbolique : de deux mondes éducatifs | Page 273 à 276 : Marilia Aisenstein - Difficultés de l’affirmation négative | Page 277 à 290 : Laura Pigozzi - Mais pourquoi restent-ils ? Femmes violées et enfants otages | Page 291 à 299 : Pierre Bruno - Leturaterre | Page 301 à 306 : Thomas Faugeras - Peinture et consentement : à propos d’une toile de Jean-François Peyron | Page 307 à 311 : Jacques Durand - Consentir.

acheter ce livre

Aucun commentaire: