mardi 13 mars 2018

Cliniques méditerranéennes 2018/1 n° 97 : Eprouvés corporels, manifestations et symbolisation

Erès - Mars 2018


Page 5 à 6 : Mireille Guittonneau-Bertholet, Chantal Lheureux-Davidse - Argument | Page 7 à 22 : Suzanne Maiello - Le corps, ses sens et la précocité de l’émergence du sens | Page 23 à 34 : Sylvain Missonnier - D’un fantasme de corps pour deux à un fantasme de corps pour trois. Différenciation et séparation en périnatalité | Page 35 à 48 : Dominique Mazéas - La chorégraphie des premiers liens et ses retrouvailles dans le transfert : le partage des signifiants formels respiratoires | Page 49 à 64 : Chantal Lheureux-Davidse - Les réflexes toniques des personnes autistes, un tremplin pour construire un accès à la rencontre et à la symbolisation | Page 65 à 78 : Mireille Guittonneau-Bertholet - Les spécificités du médium « semoule » dans le traitement psychique des traumas primaires : l’expérience d’une disparition/réapparition | Page 79 à 90 : Sylvie Le Poulichet - Espace-temps corporel et symbolisation | Page 91 à 106 : Nathalie Dumet - La petite robe noire de Gabrielle : féminité endeuillée et/ou féminin mélancolique sublimé ? | Page 107 à 120 : Magalie Sabot - La preuve en image : métaphores et symbolisation primaire du corps en « hypnose médicale » | Page 121 à 134 : Hélène Oppenheim-Gluckman - Qui paie les séances ? Le cas de « L’homme aux rats » | Page 135 à 144 : Anne-Sophie Guillen, Sidi Askofaré - Élever l’impuissance à l’impossible : l’acte de création du compositeur Arnold Schoenberg (1874-1951) | Page 145 à 158 : Céline Masson - Balagan dans la filiation. La troisième génération après la shoah en question | Page 159 à 172 : Thamy Ayouch - Du binaire au multiple : subjectivations de genre dans le Candomblé | Page 173 à 180 : Franck Mathieu - Le processus envieux dans l’errance des sujets sdf | Page 181 à 194 : Élie Pouillaude - La parentalité à l’épreuve du handicap de la petite enfance : du trauma à la fonction narrative | Page 195 à 206 : Patricia Attigui - Créer pour échapper à l’emprise ? Derrière l’objectif, l’œil de la mère | Page 207 à 218 : Patrick Martin-Mattera - Le vide dans le miroir. À propos de la « Ruth Kjär » de Melanie Klein et de Karin Michaelis | Page 219 à 228 : Claude Cloës - L’alcoolisme des femmes : une solution sinthomale | Page 229 à 242 : Pedro Ambra, Laurie Laufer, Nelson Da Silva Junior - Psychanalyse et normativité : la question cisgenre | Page 243 à 256 : Sylvain Tousseul - Les sexualités interdites sont-elles pathologiques ? | Page 257 à 270 : Juliette Marotta, Christian Bonnet, Guy Gimenez - La bande dessinée comme scène psychique : entre séquentialité et dé-mesure | Page 271 à 283 : - Présentation d’ouvrages.

acheter ce livre

Aucun commentaire: