vendredi 5 octobre 2018

Paul-Laurent Assoun : L'énigme conjugale. Psychanalyse du mariage

PUF - Septembre 2018


Qu'est-ce que la psychanalyse a à dire sur l'institution séculaire du mariage, régulant l'alliance et les échanges symboliques ? Fantasme de deux sujets de "faire un", avec la bénédiction de l'Autre, par la profération du "oui", signifiant primordial. La théorie freudienne du mariage, plutôt méconnue, ici reconstituée en sa genèse, fournit des indications précieuses sur l'envers inconscient de l'institution conjugale. Surtout, cette anthropologie psychanalytique du mariage et de ses rituels ouvre la voie à une clinique du sujet marié, du choix d'objet conjugal, chez l'homme et la femme "trouvant chaussure à leur pied", au rapport conjugal, lien qui s'institue à l'occasion en ravage. Quel usage le sujet de l'inconscient a-t-il de ce dispositif symbolique nommé "mariage" ? Qu'est-ce que l'état marié change au sujet, qu'y devient le couple ? Quel est finalement l'objet de ce "bien" conjugal, à la fois précaire et âprement désiré ? Pourquoi tant d'unions conjugales se perpétuent-elles coûte que coûte, en un enfer institué, où se démontre, via le "masochisme conjugal", la pulsion de mort au quotidien ? D'où vient néanmoins cette espérance incurable de "bonheur conjugal" ? Le mariage sublimé en "sacrement", virage essentiel de son histoire, renvoie à la question de ce qui est "sacré" pour le sujet, soit l'objet pour le désir, à l'épreuve de la longévité institutionnelle. Ce qui pose la question de la fidélité et de l'adultère et de la posture distincte de l'homme et de la femme en cette "institution-symptôme" qui, au-delà de la convention, révèle son poids de vérité inconsciente.

Paul-Laurent Assoun, professeur émérite à l'Université Paris-7 Sorbonne-Cité, est psychanalyste, auteur d'une quarantaine d'ouvrages dont le Dictionnaire des ceuvres psychanalytiques et Tuer le mort (Puf 2009 et 2015)

acheter ce livre

Aucun commentaire: